Hôtels Chambres d'Hôtes et Restaurants à Rome

 

www.itinerairesbis.com idées de séjours et voyages

Conseils avant de partir aux voyageurs qui visitent l'Italie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visiter la ville de TURIN, Torino

visiter Turin nouvelle version (plus détaillée), cliquez ici

Visite de la ville de Turin, la cathédrale et le Saint Suaire,

musée du Saint Suaire, musée de l'automobile,

Quelques infos et tarifs des tunnels du Mont Blanc,

tarifs du tunnel du Fréjus

Informations concernant la ville de Turin,

Passé nos magnifiques Alpes, nous découvrons Turin. Cette ancienne capitale italienne, garde encore des chefs-d'oeuvres d'architecture, Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.notamment baroques. Se promener au coeur de son centre historique, c'est à dire aux abords du Palais Royal (palazzo Réale), permet de faire de belles découvertes. D'autant plus que Turin est une ville animée, traversée de toute part par Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.ses nombreux tramways oranges.

Sur son centre donc, nous avons le Palais Royal du XVIIIème siècle. On peut y visiter les anciens appartements royaux mais une partie seulement, l'autre étant en cours de restauration. Les pièces visitables sont franchement somptueuses, dommageCliquez sur la vignette pour agrandir la photo. que la visite soit obligatoirement guidée et en Italien ! aucun fascicule ne vous est remis à l'entrée dans votre langue, ça aiderait pourtant à comprendre un peu. Chaque pièce possède pourtant un panneau explicatif en anglais et en français, mais lorsque le groupe se trouve dans la zone qui lui est délimitée dans chaque salle, il est tout simplementCliquez sur la vignette pour agrandir la photo. impossible de le lire. La visite étant de plus menée à un train d'enfer et la marche du groupe fermée par un autre guide, vous n'avez même pas le temps de vous échapper pour lire ce fameux panneau explicatif que vous convoitiez tant. Visite un peu décevante à ce niveau et c'est un peu bête car le palais offre pourtant de belles pièces autant dans le mobilier, que dans les stucs, ses tableaux, ses plafonds peints aux gigantesques lustres de cristal, ses parquets pour la plupart d'époque. Une mise en valeur plus judicieuse, voir astucieuse et ce palais aurait eu de quoi rivaliser avec quelques châteaux Français!
haut de page

Tout à côté du Palais Royal, vous trouverez la cathédrale d'architecture Renaissance, qui renferme le Saint Suaire. L'édifice Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.n'est pas très grand et pourtant il renferme un grand mystère, celui du St Suaire. Que le visiteur ne s'attende pas à le voir déployé sous l'autel à la vue de chacun. Non. Il est extrêmement protégé et caché. L'ancienne chapelle qui le gardait jalousement jusqu'à présent, à brûlée il y a quelques années et sa restauration est très difficile. Aujourd'hui, comme on peut le voir sur la photo, c'est un décor qui nous montre le lieu tel qu'il était avant l'incendie. C'est ainsi que le St Suaire a pris place, au fond de la cathédrale, à gauche, derrière une vitre ou seul est visible le coffre qui renferme la Sainte Relique. Pas de copie. Seulement cette grande vitre et un mystère au-delà. Seul vous, votre foi et Lui. A l'entrée de la cathédrale, il y a une réplique grandeur nature qui Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.reproduit le Saint Suaire et devant laquelle, les pélerins voient l'image en négatif du corps du Christ (?). C'est pourquoi, nous vous conseillons fortement de vous rendre au musée du St Suaire pour compléter votre visite. haut de page

Un peu excentré par rapport au centre historique, le musée du St Suaire, vous aidera à mieux comprendre cette Sainte Relique et toutes les recherches qui s'y rapportent. Sa visite est purement passionnante. Après un historique par vidéo qui se suit telle, une enquête policière, avec énigmes et rebondissements, vous visiterez l'église construite en 1732 qui conserve une copie en toile de lin de 4,10 m de longueur, par 1,40m de largeur et qui aurait servi à envelopper le corps du Christ après sa descente de la croix. Ensuite le musée vous dévoile étape par étape le cheminement de ces recherches et l'histoire de ce Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.linceul à travers le temps. On y montre les premières photographies de 1898 puis 1931, celles qui dévoilèrent pour la première fois le négatif et le positif. On raconte que le photographe amateur de l'époque, tomba à la renverse devant ce qui se dévoilait sous ses yeux. Vous y verrez aussi le coffre de 1578 qui longtemps, protégea ce précieux trésor de lin et de coton, de même que de nombreux dessins le représentant lors de fêtes religieuses. Les recherches au carbone 14 ont prouvé que l'origine du St Suaire était bien la Palestine, par contre la date semble poser plus de problèmes car les recherches de l'époque n'ont pas été faites à partir du tissus réel. En effet, pendant de longues années, la relique était présentée aux fidèles par les prêtres qui la tenait à bout de bras. Avec le temps on s'aperçut que les mains, salissures, sueurs, etc.. abimaient énormément la toile. On décida alors d'y coudre un nouveau morceau de tissu sur le dessus qui servirait à saisir le Saint Suaire lors des Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.représentations. C'est ce morceau de toile qui servit aux expertises d'où une datation plus récente que prévue. Pour avoir une expertise fiable, il faudrait prélever un morceau de tissu en plein coeur du Saint Suaire et cela, personne ne le veut. La relique passa de mains en mains et de pays en pays. Les écrits des différentes époques en font tous mentions, ce qui a facilité la reconstitution de son parcours de Jérusalem à Edesse, en passant par Constantinople puis Chypre et Athènes jusqu'à son arrivée en France, à Lirey chez une riche famille du nom de Charny et sa vente plus tard, à la famille de Savoie en 1453. Il séjourna alors longtemps à Chambéry puis fut transféré à Turin en 1578. Les questions se bousculeront alors dans votre tête, mais vous serez heureux d'être venus et ce moment, croyez-nous restera gravé à jamais dans votre mémoire.
haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Si l'on a envie de compléter sa visite de Turin, il faut donc la terminer par le musée de l'automobile Le musée de l'automobile a été mis en place en 1932 sur l'idée de deux pionniers de l'automobile italienne, Cesare Goria Gatti et Roberto di Ruffia Biscaretti (le premier Président de l'Automobile Club de Turin et l'un des fondateurs de la société Fiat), c’est un des musées exposant les plus anciennes automobiles du monde.
Ré-ouvert depuis peu, après une restauration réussie, sa visite ravira tous les passionnés d’automobile, avec une riche collection de voiture allant de 1769 à 1996.
Horaires, jours d’ouverture et tarifs
N'oublions pas que Turin est le berceau des voitures Fiat. A 3km en dehors de la ville, ce grand bâtiment moderne possède un parking visiteur. Une fois votre voiture garée, plongez quelques 300 ans en arrière pour commencer par la vapeur de Cugnot de 1769. Ensuite le musée vous dévoilera les Carrozza du Bordino de 1854 qui faisait tout de même du 8km/h. La De Dion Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.et Bouton de 1903, l'Italia de 1909, la Storero de 1914, l'Isotta Fraschini de 1929 qui servit au film "Sunset Boulevard" en 1950. Et ainsi, de fil en aiguille, vos pas vous guideront vers des voitures de légende. Le musée en contient pas moins de 150 modèles de quoi vous ravir pendant 1 heure. On finira la visite par les voitures de courses avec notamment un petit historique sur les premiers grands prix. Vous vous rendez alors compte, Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.combien les Ferrari ont évoluées. Elles seront entourées de Mercedes, Bugatti, Maserati. Nous finirons la visite de cet étage avec la Ferrari qui gagna le grand prix d'Espagne en 1996, victoire signée Schumacher. Le musée gardera pour la fin un Dragster de 1965 et une collection de voiture grand tourisme. Après ça, cela fait tout drôle de retrouver sa voiture. On a l'impression de faire un sacré bond dans le temps. Mais comme la mécanique est belle et comme nous devons beaucoup à ces premiers fous du volant dans leurs, quelques fois, drôle Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.d'engin ! Ils nous ont tout de même bien simplifié la vie, à conditions de rester prudent, cela va s'en dire.     haut de page

Autre lieu sympathique de Turin, le marché qui se tient place de la république. Coloré, animé, il étale ses plus beaux atours devant un public qui sillonne ses allées parfumées des produits régionaux. L'ail torsadé, les citrons entassés, les énormes pastèques. Les fruits et les légumes annoncent la couleur, celle du soleil évidemment.     haut de page

BON A SAVOIR

Vous avez besoin de plus d'informations sur la ville de Turin,
contactez: info@itinerairesbis.com
     haut de page

Situation :

A 756km au sud-est de Paris (environ 8h de route)
A 468km au nord-est de Marseille (environ 4h30 de route)
A 290km au sud-est de Lyon (environ 3h00 de route)
A 642km au nord-ouest de Rome (environ 6h30 de route)
A 382km au nord-ouest de Florence (environ 4h de route)

Tarifs tunnel du Mont Blanc: cliquez ici

Tarifs tunnel du Fréjus : cliquez ici      haut de page

L'essence est beaucoup plus cher en Italie qu'en France.

Cathédrale (Duomo) :

Ouvert de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00. Être correctement vêtu.     haut de page

Musées :

Saint Suaire   adresse internet : www.sindone.it

28 Via San Domenico

Ouvert de 8h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00 tous les jours.

Automobile     adresse internet : www.museoauto.org

40 Corso unità d'Italia, (lignes d'autobus 34, 35, 17 ou le tram. 1 et 18)

Ouvert du mardi au samedi du 10h00 à 18h30 et le dimanche de 10h00 à 20h30, sans interruption     haut de page

Palais Royal (Palazzo Reale)

Ouvert tous les jours de 8h30 à 19h30

Mais il faut savoir qu'une fois arrivés à l'accueil, on ne vous laisse pas le choix de la visite, elle est imposée et seulement en Italien!     haut de page

Gratuit pour les moins de 18 ans et les plus de 65 ans. Demi-tarif entre 18 et 25 ans.

Retour choix Italie

www.itinerairesbis.com, vous remercie pour votre visite


 
Cette page est protégée par un ©Copyright toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite sans l'accord écrit du site www.itinerairesbis.com