Dès maintenant, préparez votre réveillon à Rome...


Découvrez la carte postale du mois

www.itinerairesbis.com idées de séjours et voyages

Conseils avant de partir aux voyageurs qui visitent l'Italie

 

Lorsque vous visitez Rome, utilisez la carte Roma Pass

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visiter la ville de ROME

Visite de la ville de Rome (le centre antique), la place d'Espagne (la fontaine de Trévi), l'Aventin et le Latran,
le musée Doria Pamphilj
Quartier de la Piazza Navona, le Panthéon, le Vatican et le Trastevère, quelques trucs et astuces

préparez votre réveillon du nouvel An à Rome

Offices du tourisme à Rome et Paris

Hôtels à Rome Restaurants à Rome
Hôtels et Restaurants à Rome

D'autres photos avec un diaporama sur Rome

Le panthéon La fontaine de Trévi La trinité des Monts Le Vatican Saint Jean de Latran Ah ! Rome ! la belle, l'antique, celle qui au détour de chaque rue vous raconte une histoire d'amour, de haine de passion. Elle Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.ensorcelle le touriste par la douce chaleur de son soleil et fait vibrer leur coeur aux cliquetis des pièces de monnaies qui jonchent le fond de la fontaine de Trévi : ne dit-on pas que qui jette une pièce est sûr de revenir à Rome un jour. Ainsi vogue le touriste dans Rome, heureux et insouciant.

La ville est composée de 5 quartiers que nous allons vous faire découvrir maintenant. La visite commence.....!

LE CENTRE ANTIQUE

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Il est en fait le coeur de Rome, celui où tout a commencé un jour avec un duel entre deux frères Remus et Romulus, ces jumeaux élevés par une louve. Vainqueur Romulus bâtira sa ville, sa Rome en 753 avant J.C. Personne ne sait alors qu'elle deviendra une véritable puissance et le berceau de la chrétienté. Il faut se rendre sur la terrasse du Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Capitole pour avoir une vue d'ensemble de cette ancienne Rome, puis ensuite redescendre et consacrer une bonne heure à sa visite. Naviguer entre les vieilles pierres et remonter le temps à travers l'Arc de Titus, le Temple de Castor et Pollux, la fabuleuse maison des Vestales, la basilique de Constantin et Maxeritius, on y trouvera même (vrai ou faux ?) la tombe de Jules César que les romains fleurissent encore. Autre endroit du centre antique , que le touriste est toujours heureux de découvrir c'est bien évidemment le Colisée . Il fut inauguré par Titus en 80 , il est un véritable bijou d'architecture. 55 000 spectateurs pouvaient y trouver place. L'arène d'alors recouvrait un souterrain bien visible Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.aujourd'hui, où l'on gardait les animaux. Les nombreux couloirs intérieur permettaient aux romains de gagner leur place en moins de 10mn. Colossale, il est aussi une vraie prouesse technique. Après s'être promené le long des gradins, s'asseoir et admirer. Penser aussi au nombre d'animaux qui y périrent et aux hommes qui y laissèrent leur vie, pour ce que l'on appelait alors, du spectacle... ! A découvrir aussi le Palatin, ancienne résidence des empereurs avec notamment le palais de Flavien et les restes de mosaïques de marbre. La maison de Livie et ses peintures murales. Un stade et le palais de Septime Sévère. Et ne pas oublier le Capitole, ancien palais religieux, réaménagé par Michel Ange et aujourd'hui musée, regroupant une collection de sculptures et de peintures.     
haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.PIAZZA DI SPAGNA A L'ESQUILIN

L'une des plus belles et des plus romantiques de Rome, avec son escalier si célèbre montant vers l'église française de La Trinité des Monts, sa fontaine Della Barcaccia, oeuvre du Bernin père, sa basilique Santa Maggiore aux mosaïques plus que superbes et où tous les types d'architecture se croisent. Et bien sûr celle pour qui tout le monde se précipite, la Fontaine de Trévi, aujourd'hui encore alimenté par l'aqueduc construit en 19 avant J.C..  L'esquilin est l'une des 7 collines de Rome.   
haut de page

L'AVENTIN ET LATRAN

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.C'est de ce quartier que l'on obtient la plus belle vue de la capitale romaine, puisque l'Aventin est l'une des 7 collines de Rome. De la colline de Caelius on a une vue des plus magnifiques sur le Colisée et de la colline de l'Aventin on domine Saint Pierre, et c'est comme si d'un doigt on pouvait toucher le ciel... De nombreuses églises sont éparpillées de-ci de-là de ce quartier, toutes plus charmantes les unes que les autres, avec au nord-est la cathédrale Saint Jean de Latran, du IVème siècle et son palais, ancienne résidence des papes avant Avignon et qui possède un escalier "La Scala Santa", rapporté de Jérusalem, qu'aurait gravi le Christ le jour de son jugement. On peut encore emprunter cet escalier mais en le gravissant à genoux. La pierre a été recouverte de bois fort usé aujourd'hui et certaines parties sont seulement recouvertes de verre afin que l'on puisse voir les traces de sang qui ont tachées la pierre.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.A voir également la pyramide de Caïus Cestius, riche tribun romain, mort en 12 avant J.C. et qui voulut une sépulture digne d'un pharaon. Il fallu presqu'un an pour la construire, elle mesure 27m de haut et elle est recouverte de marbre blanc. Les thermes de Caracalla, tout de briques rouges, sont aussi une curiosité à voir, construit en 206, ils pouvaient accueillir 1600 personnes. Un parcours intéressant nous mène à chaque étape empruntée par le baigneur, du gymnase au bain de vapeur, à la salle chauffée avant d'arriver au frigidarium. A noter qu'il existait aussi une piscine et de belles mosaïques.
haut de page

QUARTIER DE LA PIAZZA NAVONA

A l'emplacement d'un stade antique, la place Navona est vieille de plus de 2000 ans. Riche en monuments, on y trouve entre Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.autre l'église Santa Maria Sopra Minerva du XIIIème siècle, seule église à Rome de style gothique, elle offre de plus des oeuvres de Michel Ange et du Bernin. En face sur sa place, un obélisque égyptien porté par un éléphant, création également du Bernin. Dans ce même quartier, l'amusant "Pie'di Marmo", vestige d'une colossale statue de marbre, le Panthéon, "le temple de tous les Dieux", le plus magnifiquement conservé de la Rome antique. On y trouvera aussi une très belle demeure familiale, aujourd'hui musée, le Palazzo Doria Pamphilj.
haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Palazzo Doria Pamphilj : Cette importante bâtisse du XVème siècle, renferme les collections de la famille Pamphilj, les heureux propriétaires de ce palais. La première salle qui vous accueille est déjà impressionnante de par ses dimensions. Une hauteur de plafond exceptionnelle, qui permet aux murs de recevoir des toiles de maîtres tout aussi impressionnantes, notamment plusieurs oeuvres de Poussin. C'est donc dans cette pièce hors du commun, que commence, audiophone sur les oreilles, l'histoire de cette famille, qui au fil des salles, va s'avérer passionnante.

Lorsque nous passons dans la salle suivante, nous découvrons une pièce splendide, recouverte de velours rouge de Gênes et au sol un remarquable carrelage du XVIIème siècle. Nous avons en ce lieu, la magnificence au bout des yeux. Tout simplement Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.éblouissant. La salle suivante est elle aussi un petit bijou, décidément ce palais est une pure merveille... il s'agit de la salle de bal qui date de 1903. Haëndel, lors de son premier séjour à Rome y fera un passage très remarqué. Il faut absolument voir avec attention une harpe double du XVIIème siècle en ébène, marqueterie et ivoire. Comme toute demeure d'époque, aussi prestigieuse, nous trouverons une chapelle où sont entreposées les reliques de Sainte Justine et Sainte Théodore. L'oeuvre majeur de ce musée Pamphili, est sans nul doute le tableau représentant le pape Innocent X d'une surprenante beauté. On a l'impression que le pape vous regarde réellement. Il faut dire que ce chef d'ouevre est signé par le peintre Velasquez.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Ensuite, ce sera le plaisir des yeux à l'infini, devant une galerie du XVIIIème siècle où vont s'aligner des chefs-d'oeuvres de peinture allant du XV au XVIIIème. Rafaël, le Carravage, Tintoret, Velasquez, Memling,Brueguel,Le Titien, et autres grands artistes vous dévoilent des trésors que la famille Pamphilij a su admirablement bien conserver et mettre en valeur. Des toiles à n'en plus finir, les murs en sont recouverts, en bas, en haut, à droite, à gauche nous ne savons où donner de la tête et surtout des yeux, nous voilà dans un labyrinthe de couleurs où talents et passion s'allient pour notre plus grand plaisir. Rien que la salle aux miroirs dorés et au plafond représentant les travaux d'Hercule, vaut déjà le détour. Et que dire des collections antiques... où bustes et statues se succèdent et rivalisent de beauté. Il serait donc bien dommage de profiter d'une belle balade dans ce quartier sans pousser aussi les portes de ses palais qui en font toute son histoire.
haut de page

Si vous souhaitez en savoir plus sur le palais Pamphilj, cliquez sur le lien suivant : www.doriapamphilj.it

Le Panthéon : C'est en arrivant par la Piazza della Minerva que l'on pourra admirer le mieux le Panthéon, dressé sur cette petite place. Son imposante architecture surprend et séduit. Ce "temple de tous les Dieux" fût construit en l'an 118 par l'Empereur Adrien. Comme nous l'avons Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.dit, il est de tous les bâtiments de l'antiquité romaine, le mieux conservé. Une fois franchi son portique aux 16 colonnes, on entre dans cet ancien temple, à l'atmosphère particulière. Sa coupole de 43,3m de diamètre, composée de 5 rangées de caissons, sa douce lumière, vous séduisent dès votre entrée. Malheureusement, le touriste semble oublier que ce lieu fût transformé en église au VIIème siècle et c'est un peu l'ambiance hall de gare que l'on côtoie. Aujourd'hui le Panthéon renferme les tombeaux des Rois d'Italie, véritables monuments de marbre, puis tout au fond, facile à reconnaître, à la vue du nombre de personnes qui s'y presse, un tombeau tout simple, tout modeste, mais qui garde pour l'éternité l'un des plus grands génies que la peinture ait connu, Rafaël.
haut de page

LE VATICAN ET LE TRASTEVERE

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Là où Saint Pierre fut supplicié et enterré, se dresse la Cité du Vatican, avec bien sûr la Basilique St Pierre de Rome édifiée par pratiquement tous les architectes de la Renaissance. Un escalier de 537 marches conduit à la coupole de 136.5m de hauteur que Michel Ange ne verra jamais achevée et qui est une pure merveille. La file d'attente pour y accéder est un peu longue mais si l'on est courageux, cela vaut vraiment le coup d'oeil. A voir également la Piéta de ce même Michel Ange et les grottes vaticanes où reposent tous les papes et bien sur Saint Pierre. Ne pas manquer la très belle mosaïque de Giotto qui provient de l'ancienne basilique. Mais le Vatican c'est aussi ses musées, forts nombreux avec la Galerie des cartes, le musée étrusque, les appartements Borgia, le musée chrétien et égyptien et puis Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.les chambres de Raphaël aux nombreuses fresques. Les collections du Vatican sont si importantes, qu'une journée entière doit y être consacrée et on ne verra pas le temps passé ! surtout lorsqu'on arrive à la Chapelle Sixtine Michel Ange y aura travaillé seul pendant 4 ans, seul sur son échafaudage. Le résultat encore aujourd'hui est tout simplement somptueux, les couleurs toujours aussi éclatantes. Les murs quant à eux auront eu le privilège de connaître le Péruguin ou encore Boticelli. Oh oui ! la Chapelle Sixtine c'est déjà un peu de paradis !
haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Le Trastevère lui, nous mène à la Villa Farnèse du XVIème avec des peintures de Raphaël dont les 3 grâces, aujourd'hui cette villa abrite le Cabinet National des Estampes. Nous y trouverons aussi le Castel Sant'Angelo, véritable forteresse qui fut prison et résidence des papes. C'est ainsi que l'on peut y voir encore de sombres cachots et de riches appartements.

Rome regorge de richesses, que l'on cueille ainsi à chaque détour de rue et l'on rempli notre sac à dos de plein d'admirables souvenirs et, comme nous avons jeté une pièce dans la fontaine de Trévi... nous savons qu'un jour nous reviendrons...      haut de page

itinerairesbis.com vous propose un diaporama sur la ville de Rome et quelques photos d'athlètes de l'antiquité. Cliquez sur ce lien pour voir ces photos.

 

Office du tourisme à Rome:

Via Parigi 5

00185 Roma

Tel :   + 39 06 488 991

Fax :  +39 06 481 9316

E-mail: info@aptroma.com

Site web: www.romaturismo.com       haut de page

******************************************

Office National Italien de Tourisme à Paris

23, rue de la Paix - 75002 PARIS

Tél. bureau information : 01 42 66 66 68

Call Center : 00 800 00 48 25 42

Fax : 01 47 42 19 74

Site web: www.enit-france.com/rome      haut de page

Bon à savoir : Il est inutile de louer une voiture si l'on désire rester sur Rome. Les déplacements en métro ou en bus sont font très bien. Les tickets de bus sont en vente uniquement dans les bureaux de tabac et aux stations principales pas dans le bus. Les sites sont partout très bien signalés et il est aussi très aisé de visiter certain quartier à pied, si on est bon marcheur.      haut de page

Trucs et astuces : N'hésitez pas à louer des audiophones dans les musées, ils sont certainement plus détaillés que certains guides.

Réservations : Donatello dans toutes les agences de voyage. (Éviter Air France si possible, préférez une compagnie Italienne.)      haut de page

Spécialités : Spaghetti alla carbonara, les gnocchi alla romana, la torta di ricotta. Le café... cappuccino, caffelatte, expresso. N'oubliez pas de vous offrir une bonne glace ! et sachez que l'eau du robinet ou même celle des fontaines est une des meilleures d'Italie.

Climat : 15° en mars, prévoir un coupe vent ou parapluie (qui vous seront vendus sur place pas très cher.) En général le climat sera de 7 à 10° en hiver, 10 à 20° au printemps et de 20 à 30° l'été.

Pharmacie: Rien de spécial . Prévoir des chaussures de marche, la ville est très étendue.

Retour choix Italie

www.itinerairesbis.com, vous remercie pour votre visite

 

 

Je vous ai trouvé de bonnes adresses!!
Nella a trouvé des adresses d'hébergement... Cliquez ici
suivez Nella
la coccinelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette page est protégée par un ©Copyright toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite sans l'accord écrit du site www.itinerairesbis.com