Nous avons sélectionnés de très bons Hôtels à Rimini, cliquez sur ce bandeau pour les découvrir


Découverte de la Campanie

www.itinerairesbis.com idées de séjours et voyages

Conseils avant de partir aux voyageurs qui visitent l'Italie

 

 

Visite de la ville de RAVENNE

Le mausolée de Galla Placidia, Basilique Saint Apollinare Nuovo, Baptistère des Ariens,
Chapelle de l'archevêché, Mausolée de Théodoric, Eglise Sainte Vitale,
Basilique Saint Apollinare in Classe, Tombeau de Dante
Office du tourisme de Ravenne
, Ou se trouve Ravenne?, Circulation et stationnement à Ravenne

 

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoLa ville de Ravenne, dans la région de l'Emilie Romagne, possède un ensemble de mosaïques et de monuments paléochrétiens unique au monde. Patrimoine mondial de l'Unesco, cette ville qui effleure les bords de l'Adriatique, fut capitale de l'Empire Romain au Vème siècle puis de l'Italie Byzantine jusqu'au VIIIème siècle.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoLa ville possède encore aujourd'hui 8 bâtiments de cette époque, d'une richesse exceptionnelle : le mausolée de Galla Placidia, le baptistère néonien, la basilique Sant' Apollinare Nuovo, le baptistère des Ariens, la chapelle de l'archevêché, le mausolée de Théodoric, l'église San Vitale, la basilique Sant' Apollinare in Classe. Tous ont été construits aux Vème et VIème siècles et témoignent d'une grande maîtrise artistique qui associe merveilleusement la tradition gréco-romaine, l'iconographie chrétienne et des styles d'Orient et d'Occident.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoLe dépaysement est presque total dans cette ville, qui nous étonne tout d'abord par sa superficie, car la ville n'est pas si grande que cela, et nous nous retrouvons ainsi très vite dans le coeur historique, plongés au centre de cette belle Byzantine, qui nous dévoile, bâtiment après bâtiment tout son passé.      haut de page

Le mausolée de Galla Placidia : c'est Galla Placidia (386-452), Cliquez sur la vignette pour agrandir la photola soeur de Honorius, l'empereur romain qui a déplacé la capitale de l'Empire occidental de Milan à Ravenne, qui construit ce petit mausolée en plan de croix latine autour de 425-450. L'aspect extérieur du bâtiment est très sobre, mais l'intérieur est admirable. Des mosaïques couvrent entièrement ses murs, l'endroit est cependant un peu sombre, c'est dommage...

Le baptistère néonien : de la fin du IVème siècle il est un des édifices les plus anciens de Ravenne. De forme octogonale, ce baptistère fut entièrement décoré de mosaïques en 450.       haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoLa basilique San't Apollinare Nuovo : construite au VIème siècle en tant qu'église du Palatinat de Théodoric, nous y trouverons une tour avec sa cloche du IX ou Xème siècle très caractéristique des bâtiments de Ravenne. Les mosaïques que nous observons ici sont certainement les plus anciennes et remonteraient à l'Antiquité. Elles recouvrent la plupart des murs de la basilique. Les cortèges des vierges et des martyres représentent un des exemples les plus typiques du modèle byzantin.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoLe baptistère des Ariens : Le bâtiment, qui s'est abaissé d'environ 2.25 mètres dans le sol, a un plan octogonal. Sous Théodoric le culte arien est la religion officielle de la cour, c'est pour cela que l'Empereur fait construire ce baptistère à la fin du Vème siècle. Mais cette religion étant considérée comme une hérésie, la décoration de l'époque qui devait recouvrir tous les murs, fut entièrement détruite et une nouvelle mise en place. Sous le dôme nous pourrons observer une belle mosaïque dépeignant le baptême du Christ et des douze apôtres.       haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoLa chapelle de l'archevêché : construite comme chapelle privée pendant le règne de Théodoric, par l'évêque Pierre II, la chapelle, en forme de croix, a un vestibule entièrement en marbre sur la partie la plus inférieure et une décoration de mosaïque sur le haut. C'est le seul monument orthodoxe construit pendant le règne de Théodoric, quand la religion prédominante était l'arien. L'iconographie de cette mosaïque est ici de grand intérêt : la glorification du Christ, dont la figure domine chaque partie de la décoration de mosaïque, peut être interprétée comme élément anti-Arien et les représentations des martyres sont un rapport clair d'orthodoxie.       haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoLe mausolée de Théodoric : Il a été construit par Théodoric lui-même en 520 en tant que tombeau. Sa structure, qui est divisée dans deux ordres décagonaux un au-dessus de l'autre, est complètement réalisée en pierre d'Istria. Un escalier mène au plancher supérieur où il y a un baquet de porphyre circulaire dans lequel on suppose que Théodoric a été enterré.      haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoL'église San Vitale : église de plan octogonale, fondée par Giulianus Argentarius, commandée par l'évêque Ecclesius et consacrée par l'archevêque Maximian en 548, l'église de San Vitale est parmi les monuments les plus importants de l'art chrétien en Italie, surtout pour la splendeur de ses mosaïques. L'influence orientale, très présente dans l'architecture de Ravenne, a ici un rôle dominant. Sa coupole est soutenue par 8 pilastres et voûtes, elle a été décorée de fresques en 1780 par Barozzi et Gandolfi de Bologna et Guarana du Veneto.       haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoLa basilique Sant' Apollinare in Classe : elle a été construite par Giuliano Argentario pour le compte de l'archevêque Ursicinus pendant la première moitié du VIème siècle. Elle est l'une des basiliques les plus belles de Ravenne. Elle est également très réputée pour ses mosaïques et ses sarcophages de Cliquez sur la vignette pour agrandir la photomarbre d'anciens archevêques, que l'on trouve tout le long des nefs latérales.

Mais Ravenne n'est pas que la capitale des mosaïques, elle est aussi la ville où mourut en exil Dante, en 1321. L'auteur de la "Comédie Divine" a ici son tombeau. Nous le découvrirons prés de l'église San Francesco du Xème siècle. Le bâtiment est de style néoclassique et chaque année, la deuxième semaine de septembre, à l’occasion de l’anniversaire de la mort du poète, on fait une cérémonie pendant laquelle la Commune de Florence, ville natale de Dante, offre l’huile d’olive à la ville de Ravenne. Ainsi une petite flamme brille toujours sur la tombe du poète, signe d'hommage éternel.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoCette "petite" ville reste incontournable lors d'un séjour en Italie. Tout d'abord par la qualité et la richesse de son patrimoine unique en Europe, mais aussi parce qu'elle siège entre deux visages de l'Emilie Romagne, d'un côté les bords de l'Adriatique, nous offrant ainsi l'opportunité de découvrir l'une des plus belles côtes d'Italie, de l'autre la montagne et ses paysages pittoresques où sont nés le fameux jambon de Parme et le parmesan...      haut de page

Circulation à Ravenne:

Depuis peu, le centre ville de Ravenne est pratiquement réservé aux résidents permanents. Des caméras sont installées aux abords du centre historique et filment les plaque numéraloqiques des voitures. Attention à l'amande!! 85 euros!!
Par contre si vous allez dans les hôtels du centre ville, ils notent votre numéro et le communiquent aux autorités pour ne pas que vous soyez vebalisés. Pour le satationnement, c'est un peu pareil, celui-ci n'est pas très aisé. Vous trouverez des parkings payants ou quelques Horodateurs.   haut de page

BON A SAVOIR

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoOffice de tourisme de Ravenne :

Via Salara 8

Ravenne (Ra)

ITALIE

Tél. : 0039 - 0544 35755 et 0544 35404

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoFax : 0039 - 0544 35094

E.mail: turismo@comune.ravenna.it

Site Internet : www.turismo.ravenna.it        haut de page

Tarifs de visite :

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoUn seul billet permet de visiter les principaux monuments de Ravenne, pour connaître les tarifs voir le lien ci-dessous :

www.turismo.ra.it/       haut de page

Situation :

A 76km à l'est de Bologne, ville principale de l'Emilie Romagne (aéroport)

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoA 170km au sud-est de Parme

A 192km au nord-est de Florence

A 229km au sud de Venise

A 377km au nord-ouest de Rome       haut de page

 

Retour carte
Emilie-Romagne

www.itinerairesbis.com, vous remercie pour votre visite

 

 

 

 

Je vous ai trouvé de bonnes adresses!!
Nella a trouvé des adresses d'hébergement... Cliquez ici
suivez Nella
la coccinelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette page est protégée par un ©Copyright toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite sans l'accord écrit du site www.itinerairesbis.com