chambres d'Hotes B and B a Pise


Découvrez la carte postale du mois

www.itinerairesbis.com idées de séjours et voyages

Conseils avant de partir aux voyageurs qui visitent l'Italie

 

Visiter le site web de l'Office du Tourisme de Pise...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visiter la ville de PISE et sa tour

La tour, le Duomo, le Baptistère, Camposanto, musée de la Sinopie, visite de Pise,
Basilique Saint Pierre à Grado, plan de la tour de Pise,

Coordonnées de l'office du Tourisme de Pise

Chambres d'Hôtes Il Campanile à Pise  
Chambres d'Hôtes à Pise et sa région

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Encore entourée par sa muraille médiévale du milieu du XIIème siècle, avec un périmètre de 5km, Pise est une des villes les plus élégantes de la belle vallée de Cecina, bordée à sa gauche par la mer et à sa droite par les riches terres de Toscane. Son coeur est alimenté par le fleuve Arno et bat aux rythmes des pas des touristes qui se bousculent à sa porte. Les nombreux ponts qui enjambent le fleuve permettent Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.plusieurs vues sympathiques des quais, où se succèdent des façades style Renaissance colorées et où se mêlent églises et palais.

Bien évidemment l'attrait principal qui pousse à la visite de Pise est bien sur sa tour penchée située sur la Place des Miracles cette même place qui a elle seule est un monument et à laquelle on peut accéder par l'une des anciennes portes de Pise, la Porta Nuova, côté le plus pratique car parking juste à côté. Mais découvrons ci-dessous cette place plus en détail.    haut de page

La Tour penchée

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Quelle est belle ! beauté refaite, redressée de 40cm, elle domine vraiment cette place, où d'un seul coup d'oeil on découvre le coeur de la ville, le pôle historique de cette petite ville de Toscane. La première pierre fut posée le 9 août 1173,et l'on ignore encore à ce jour qui en est l'auteur. En 1185 eut lieu le premier affaissement  de la base, avec pour conséquence une inclinaison de la tour. L'architecte Giovanni di Simone fit preuveCliquez sur la vignette pour agrandir la photo. d'une grande habileté pour en limiter les conséquences. Dés lors les travaux continuèrent et elle ne sera achevée en 1284. Le dernier anneau du Campanile, le Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.septième,destiné à abriter les cloches fut conçu et réalisé par Tommaso Pisano vers la moitié du XIVème siècle.  Galilée s'en servira pour effectuer ses expériences sur la gravité. Alors évidemment on est très heureux de la trouver enfin ouverte au public... la montée, presque vertigineuse, la vue splendide et ce sentiment de conquête, une fois le sommet atteint, est un vrai et pur plaisir qui fait vite oublier la "petite" fatigue de la montée. Et les écoliers que nous avons tous été et qui ont si souvent rêvé devant leur livre d'histoire, fascinés par cette photo qui montrait une "drôle" de tour, seraient heureux aujourd'hui de pouvoir la contempler et surtout la gravir !
   haut de page

DUOMO

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Du XIème siècle, l'intérieur a une architecture très proche de l'art Maure, ce qui n'est nullement étonnant quant on sait que Pise était un port de commerce très prospère à l'époque et que les échanges avec l'Afrique du nord et l'Espagne étaient coutumiers. Le Duomo possède donc 3 portails de bronze, oeuvre de Jean de Bologne. Les nombreuses peintures autour de la nef sont superbes et ont été totalement restaurées. On notera le tombeau de l'Empereur Henri VII et une très belle chaire.   haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.BAPTISTÈRE

XII-XIIIème siècle, au centre les fonds baptismaux de 1260, oeuvre de Nicola Pisano et, tout prés une chaire en marbre de la même époque. Au premier niveau, des expositions temporaires.   haut de page

MUSÉE DEL DUOMO

Collections venant du Duomo, du Baptistère et du Camposanto. A voir le magnifique Griffon en bronze du Xème siècle. On trouvera aussi une section archéologique avec des objets romains et égyptiens.   haut de page

CAMPOSANTO

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Ancien cimetière fondé en 1277, il renferme des sarcophages antiques et des fresques, (qui ont beaucoup souffert des bombardements de la seconde guerre mondiale), ornent les murs de ce bâtiment du XIIIème siècle. Une grande campagne de restauration est actuellement menée pour sauver ces fresques et elle ne gêne en rien la visite, bien au contraire, puisqu'on y trouve des panneaux explicatifs et très intéressants.   haut de page

MUSÉE DE LA SINOPIE

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Renferme les dessins préliminaires qui étaient exécutés au pinceau avec un colorant rouge sur une couche d'enduit, d'où le nom de sinopie, terre rouge provenant de la ville du même nom en Syrie. C'est ainsi que les peintres préparaient leurs ébauches. Certaines sont véritablement magnifiques, toutes datent du XIV et XVème siècle. Les peintres d'alors étaient loin de s'imaginer qu'aujourd'hui, grâce à nos techniques modernes, nous pourrions pénétrer et dévoiler leurs secrets.   haut de page

PROMENADE DANS LA VILLE

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Quittons maintenant cette place inoubliable, et partons faire une visite de Pise, pour découvrir les autres lieux intéressants de Pise, que le touriste a tendance à ignorer. En effet, comme nous l'avons dit Pise offre des palais, des églises et des places qui ne manquent pas d'intérêt. Une promenade sur ses quais permet déjà de se faire une belle idée du patrimoine historique et architectural de la ville, et donne ainsi l'envie de s'aventurer un peu plus dans les rues de Pise. En effet rien que la découverte des tours de la ville est déjà un beau programme, on en Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.compte pas moins de 8. Le tour de sa muraille en partant de la Tour Guelfa au bord de l'Arno, en remontant sur la Place des Miracles, puis en faisant le tour jusqu'à revenir sur les berges de l'Arno est une très belle promenade aussi, vous verrez ainsi 6 portes. Et puis, il y a les places de la ville bordées de magnifiques bâtiments, comme par exemple la place Dei Cavalieri. Quant aux églises elles sont légions, comme la jolie petite église de Santa Maria della Spina qui a trouvé une drôle de place sur les bords du fleuve ou bien l'église San Michele degli Scalzi avec son magnifique campanile.   haut de page

BASILIQUE SAINT PIERRE A GRADO

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.C'est au sud de Pise, à quelques petits km, que l'on découvre la ravissante basilique romane, dont les premières fondations remontent au IVème siècle. Longtemps bercée par la légende, qui voulait que ce soit l'endroit où l'apôtre Pierre débarqua après son départ d'Antioche, on sait aujourd'hui, grâce aux nombreuses recherches et fouilles archéologiques, que la légende avait du vrai. En effet, Grado était, à l'époque Etrusque, Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.un port d'escale et le resta à l'époque romaine. Pierre y aurait donc débarqué en 42 et on lui doit l'édification de la première église, qui sera transformée au Xème siècle, suite à de nombreux dégâts causés par des inondations. C'est à cette époque qu'on ajoute le clocher de 37 m, que l'on voudra bien solide, mais qui sera miné par les troupes allemandes en 1944. Il sera reconstruit avec les matériaux d'origine dans les années 50. A l'intérieur, 3 nefs et 12 colonnes de marbre et granit. Les fresques encore bien conservées, remontent au XIVème siècle et racontent d'une part l'histoire des saints Pierre et Paul Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.et représentent d'autre part les portraits des papes. Après avoir observé ces magnifiques murs peints et ces élégantes rangées de colonnades, nous nous apercevons que l'église semble être divisée en deux. En effet, côté orient nous avons la partie qui sert encore aujourd'hui aux offices. A l'occident, les vestiges de la première église et l'autel, consacrés par St Pierre. L'ensemble étant un véritable joyaux de l'art Roman. Une découverte à ne pas manquer lorsque l'on vient à Pise.   haut de page

NOTA : Un grand MERCI à l'APT de Pise (office du tourisme)pour leur dynamisme, leur aide et leur collaboration parfaite à cette visite !

BON A SAVOIR

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Tarifs :

Pour visiter les monuments de la Place des Miracles, le plus intéressant est de prendre un billet à 10,50 euros qui combinera tous les monuments de la place, c'est à dire le musée de la Sinopie, le musée del Duomo, le Duomo, le Baptistère et le Camposanto.

Sinon, il faudra payer 2 euros pour le Duomo et 5 euros pour chaque musée.

Il est aussi possible de combiner seulement 2 musées pour 6 euros, ou bien 4 pour 8,50 euros, hors Tour et Duomo.    haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Pour la Tour le billet est à part et coûte 15 euros.

Pour la visite du Duomo, être habillé correctement avant d'y entrer. Un gardien veille à votre tenue et n'hésite pas à refouler quiconque aurait les épaules ou les jambes trop dénudées

Office du tourisme de Pise:

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.24 via Pietro Nenni

Téléphone: 0039 050-910 350

Fax:             0039  050-929 764

Site Web : www.comune.pisa.it

E-mail :  turismo@comune.pisa.it     haut de page

Pour le amateurs, www.itinerairesbis.com leur propose un plan avec les cotes de la tour (cliquez sur le lien)

www.itinerairesbis.com, vous remercie pour votre visite

 

 

Je vous ai trouvé de bonnes adresses!!
Nella a trouvé des adresses d'hébergement... Cliquez ici
suivez Nella
la coccinelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette page est protégée par un ©Copyright toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite sans l'accord écrit du site www.itinerairesbis.com