Hôtels Chambres d'Hôtes et Restaurants dans cette région, cliquez sur ce bandeau...


Découverte de la Normandie et ses régions

www.itinerairesbis.com idées de séjours et voyages

Some hints for your visit to France

 
Office du Tourisme de Catalogne
Office du Tourisme en Catalogne

Office de tourisme de la Costa Daurada
Office du Tourisme de la Costa Daurada

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE CHEMIN DES ERMITAGES

Randonnée pédestre en Costa Daurada - Catalogne

La randonnée, les sites remarquables: Montblanc, le monastère de Poblet, Prades, Siurana,
La Morera de Montsant, La Cartoixa d'Scala Dei,
coordonnées tourisme Catalogne en France.

Voir l'itinéraire du chemin des Ermitages

www.itinerairesbis.com vous propose également  un diaporama avec d'autres photos du voyage

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoEntre mer et montagne, la Costa Daurada offre une multitude de paysages à la fois surprenants, enchanteurs et colorés. Cette région de Catalogne, avec ses 202 km de côtes méditerranéennes au sable fin et aux eaux claires permet l'évasion absolue grâce à une chaîne de montagnes qui englobe, entre autre, les montagnes de Prades et la Serra du Montsant.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoQue l'on soit amateur de sports nautiques ou de sports de plein air comme l'escalade ou la randonnée, la Costa Daurada est une région qui permet les 2 variantes. Et comme nous avions envie de dépaysement, de soleil et que nous rêvions de découvertes, la route étaitCliquez sur la vignette pour agrandir la photo toute tracée. Nous devions nous envoler pour Barcelone et plonger autre part que dans les eaux limpides du littoral. Nous avons donc décidé de partir à l'assaut de ces falaises et de ces canyons, et voir l'arrière-pays et ses paysages authentiques. Et quoi de plus naturel qu'une randonnée ! Le chemin des Ermitages, semblait intéressant et passionnant, il a tenu toutes ses promesses. Avec des dénivelés allant pour le plus importants, jusqu'à 800m en descente et en montée, et un temps de marche entre 4 et 7h selon les journées, ce circuit de 7 jours, dont 6 de marche, nous aura permis de belles rencontres. Il est rare d'être encore surpris de nos jours, c'est pourquoi ce chemin des Ermitages fut si passionnant à suivre.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoA travers des sites naturels à l'exceptionnelle végétation, quasiment sauvage par endroit, venaient s'ajouter au dessus de nos têtes, et sous un ciel d'un bleu pur, de nombreux oiseaux tel que des vautours. Et, tout autour, la roche blanche, rouge, ocre, sans compter sur le soleil, qui caressant les parois rocheuses, pouvait apporter d'autres jeux de couleurs. Il nous semblaient quelques fois être au Paradis, mais après tout ne suivions nous pas la Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoroute d'Ermites venus en ces lieux, reculés de toute civilisation, chercher le repos de l'âme, la paix et la simplicité... Nous voilà à notre tour devenus des contemplatifs ! Mais tout du long de cette randonnée, nous avons aussi rencontré des villages qui semblaient avoir été oubliés de tout. Hauts perchés, ils semblent être un défi à cette nature et à ces montagnes.

Ici la main de l'homme a peut-être façonné mais elle n'a pas dénaturé. L'homme et la nature se sont associés et chacun puise dans l'autre la force de sa survie. La nature donne, l'homme prend et protège dans cette région d'Espagne. Le pacte semble scellé dans la pierre, puissent les hommes rester de bonne volonté encore longtemps.      haut de page

Voici donc quelques sites remarquables que nous avons eu la chance de découvrir.

Montblanc

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoAvec un patrimoine médiéval important, Montblanc est une petite ville entourée de remparts, qui se trouve à 350m d'altitude et s'ouvre sur les montagnes de Prades. Son nom vient du fait que rien ne pousse sur les flancs de ses montagnes, les rendant "immaculés" d'où le nom de monts blancs devenu Montblanc. Mais nous ne dirons pas que rien n'y Cliquez sur la vignette pour agrandir la photopousse, au contraire c'est un endroit parsemé de vignes et réputé pour son Cava, l'équivalent de notre Champagne. La ville est fondée au XIIème siècle et devient très importante au XIVème, époque d'où datent les remparts. De nombreuses légendes entourent le village, permettant à celui-ci de créer quelques évènements chaque année, comme la semaine médiévale de St GeorgesCliquez sur la vignette pour agrandir la photo qui débute chaque 23 avril, la fête de la Vierge de la Serra ou la foire de Sant Maties avec ses géants créés en 1864, fiertés de Montblanc. A noter aussi une procession du Vendredi Saint, qui se perpétue depuis le XVIIème siècle et qui avait déjà été recensée par les légions romaines. C'est dire si Montblanc est attaché à son passé et à ses coutumes, rendant ainsi cette petite ville dynamique et attrayante. Et que dire de sa cuisine... nos papilles en gardent encore un excellent souvenir !     haut de page

Le monastère de Poblet

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoNon loin de Montblanc, se trouve le splendide monastère Santa Maria de Poblet, construit entre le XIIème et le XVIIIème siècle. Il est l'un des monastère les plus importants d'Europe et il est classé au Patrimoine de l'Humanité. C'est un pur chef-d'oeuvre d'architecture qui a su habilement mêler le Gothique au Roman. Nous découvrons le lieu par une visite Cliquez sur la vignette pour agrandir la photouniquement guidée qui va nous conduire dans les différentes salles de cet imposant lieu qui s'est élevé sur une ancienne forêt de peupliers, qui lui a laissé son nom du latin Populetum devenu Poblet. Toujours habité par des moines, tout ne peut être visité. Mais nous découvrirons tour à tour l'atrium avec sa porte d'origine romane du XIIIème siècle qui nous conduit au cloître de la même époque. Chapiteaux à motifs végétaux , arc avec retour en croisées d'ogives, l'ensemble est une petite merveille Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoalliant élégance et simplicité. De là, nous avons accès à toutes les dépendances du monastère comme les anciennes cuisines, le réfectoire des moines, le chauffoir, la bibliothèque, la salle capitulaire. Nous pénétrons ensuite dans l'église abbatiale avec ses pierres taillées en dentelle. Le monastère étant également panthéon royal, l'église abrite au niveau de sa croisée, les sépultures de 8 rois de Catalogne et d'Aragon ainsi que de 6 reines. Les sarcophages sont en albâtre, magnifiquement ouvragés. Puis à partir de l'église et par un escalier, nous allons gagner le premier étage où se trouve le dortoir des moines, mais que nous ne visitons pas. Ceci nous permetCliquez sur la vignette pour agrandir la photo seulement d'atteindre le cloître supérieur qui offre notamment une vue intéressante, rassemblant les 4 tours du monastère : le campanile, la coupole, le petit clocher et la lanterne. La visite se terminera par le réfectoire des frères convers, qui servit également de cellier à une époque et dont quelques vestiges sont encore visibles. Aujourd'hui 30 moines cisterciens résident à Poblet et en ont fait un des centres les plus spirituels de la Catalogne. Une visite incontournable sur notre chemin des Ermitages.
     haut de page

Prades

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoLe petit village de Prades, au coeur de la chaîne de montagnes du même nom, est un de ces villages typiques et authentiques comme nous aimons les rencontrer. L'animation se fait autour de sa petite place entourée de bâtiments rendus vifs et colorés par la pierre rouge de la région, et où seul les chênes peuvent vous procurer un peu d'ombre. De Prades, nous monterons jusqu'à l'Ermitage de l'Abellera à 1h30 environ de marche avec un dénivelé de Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo150m à la montée, comme à la descente. Nous allons suivre un sentierCliquez sur la vignette pour agrandir la photo de terre rouge, qui nous guidera tout d'abord à l'Ermitage de Sant Antoni puis de Sant Roc, avant d'arriver à l'Abellera, fondé en 1570. L'Ermitage est encastré sur un escarpement à 1020 mètres, dans une grotte qui avait servi d'abri. Son nom vient du fait que l'endroit été alors occupé par des abeilles qui fournissaient du miel à profusion. A la construction de l'Ermitage on respecta le lieu et les abeilles. Si bien qu'aujourd'hui, elles sont toujours présentes et on y récolte toujours le miel. Le cadre est adorable et la vue sur les montagnes de Prades exceptionnelle. Et c'est le baume au coeur que le lendemain, sac à dos, nous emprunterons le sentier qui va nous conduire vers un autre lieu tout aussi magnifique, le village de Siurana.     haut de page

Siurana

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoPour atteindre ce village, le sentier emprunté aura un dénivelé de 300m à la montée et 500 à la descente. Le temps de marche estimé étant de 5 à 6h pour une distance de 15 km. Tout du long de notre parcours, c'est une flore sauvage que nous allons rencontrer. Thym et romarin embaument l'air, du sol jaillissent de multiple fleurs aux formes et aux couleurs Cliquez sur la vignette pour agrandir la photovariées. De ci de là, nous croisons un cours d'eau qui vient apporter un peu de fraîcheur à ce paysage aride, fait de canyons, véritable Paradis pour les amateurs d'escalade. Les falaises multicolores de Siurana nous hissent ainsi jusqu'au village. Impressionnante découverte, Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoque Siurana ! Presque magique. Nous voilà arrivés au sommet avec à nos pieds le lac et, nous dominant de toute sa stature de pierre, que le temps à malmené, le château de Siurana. Le soleil commence à se cacher derrière les montagnes, faisant encore miroiter quelques rayons sur les pierres du village, car Siurana est un roc en elle-même, positionnée sur une falaise, cette petite ville est aujourd'hui très protégée et a su garder toute son authenticité. Elle Cliquez sur la vignette pour agrandir la photorègne en véritable maîtresse d'un lieu qui semble inapprivoisable et qui en fait tout son charme. Dernier bastion musulman en Catalogne, nous comprenons mieux, en ayant atteint le sommet pourquoi il fut le dernier ! A noter que Siurana est mondialement connu pour l'escalade et que sa roche demande une grande concentration car les voies y sont difficiles, ce qui n'empêche pas les grimpeurs du monde entier à venir les essayer. De plus pour les amateurs d'huile d'olive, Siurana offre un produit de qualité.     haut de page

La Morera de Montsant

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo15km de marche nous attendent de nouveau, avec un dénivelé de 700m à la montée et 600 à la descente. 6h de marche dans la région du Priorat, réputée pour son excellent vin. Notre route croisera 3 Ermitages, Sta Magdalena du XVIème siècle, St Antonio du XVème et peut-être le plus impressionnant celui de Sant Bartomeu du XIIIème siècle qui se Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoconfondrait presque à la roche. Ici la rivière s'est amusée à tailler la roche et à se créer des passages, zigzagant ainsi au milieu de cet espace naturel qu'est la Serra de Montsant. La faune la plus riche de Catalogne s'y cache et l'on est ravi lorsque notre regard se porte sur un faucon Pélerin, un aigle de Bonelli, ou tout simplement une mésange. Les rivières grouillent de petits poissons et la végétation explose Cliquez sur la vignette pour agrandir la photodans un jeu de couleurs et de senteurs. A notre arrivée au village nous serons accueillis par les vignes qui s'étendent jusqu'à l'entrée du village. Quelque peu fatigués, nous étions néanmoins heureux d'avoir traversé le Montsant, cette ''montagne sacrée" où il a été bien bon d'écouter le silence. Le soir même, le vin coulait à flot, région oblige ! La fatigue nous ayant abandonné nous avions même émis le projet de nous rendre au Sylex * pour faire la fête, mais une autre journée nous attendait et nous devions tous Cliquez sur la vignette pour agrandir la photorester raisonnables...

Nota bene : *si vous vous rendez sur place, n'essayez pas de vous rendre dans une discothèque du nom de Sylex, vous ne trouverez pas. Le lieu est né de l'imagination débordante et délirante d'un groupe de randonneurs franchement sympathique, que nous saluons au détours de ce texte !     haut de page

La Cartoixa d'Scala Dei

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoNotre dernière journée en Catalogne se terminera en apothéose avec la Chartreuse d'Scala Dei. Construite sur le versant méridional du Montsant au XIème siècle, grâce à l'initiative du roi Alphonse II d'Aragon, elle est la première Chartreuse espagnole. Jusqu'au Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoXVIIIème elle subira de nombreuses transformations et va très vite acquérir un énorme prestige. Si aujourd'hui se sont des ruines qui nous font face, les travaux de restauration continuent pour sauver cet édifice impressionnant et magnifique. En début de visite un diaporama extrêmement bien réalisé nous raconte l'histoire de cette Chartreuse dont les racines sont en France. Ainsi documentés, nous nous rendons à la conquête de ces pierres, qui elles seules aujourd'hui connaissent l'histoire de ce lieu. Les ruines Cliquez sur la vignette pour agrandir la photosont d'une exceptionnelle beauté ! L'immensité du lieu, sa situation, son plan de construction et son architecture nous laissent admiratifs. Une partie de ce que pouvait être la cellule d'un moine a été reconstituée, de manière très réaliste, et rend la visite encore plus intéressante. Et c'est en raison de son inestimable valeur Cliquez sur la vignette pour agrandir la photohistorique, de la qualité artiste de la construction et du paysage environnant, que la Cartoixa d'Scala Dei est aujourd'hui, monument historique.

Nous avons quelques fois, au cours de notre rédaction parlé du vin ! Si la cuisine est délicieuse en Catalogne, le vin n'est bien évidemment pas en reste, que ferions-nous de succulents mets si il n'y avait pas de breuvage pour les accompagner ! La Costa Daurada offre un bel éventail de vins avec la région de Conca de Barbera (Montblanc et Poblet) et la région du Priorat (Siurana).     haut de page

Avec nos remerciements à l'office de tourisme de Catalogne et à La Balaguère, spécialiste de la randonnée,

pour la très bonne organisation de ce circuit.

Et un coucou à toute l'équipe du Sylex !

BON A SAVOIR

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoOffice de tourisme de Catalogne

3, rue de la Boëtie

75008 PARIS

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoTél : 0033 (0)1 40 46 84 85

Fax : 0033 (0)1 40 46 85 78

E.mail : info@tourismedelacatalogne.fr

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoSite iInternet : www.catalunyatourisme.com

Site internet de la Costa Daurada : www.costadaurada.org

Site internet de l'office de tourisme Espagnol: www.espagne.infotourisme.com     haut de page

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoPour la randonnée :

Niveau facile, sans difficulté particulière, comptez de 4 à 7h de marche par jour avec des dénivelés de 600 à 800m

Durée - 7 jours, 6 nuits (5,5 jours de marche)     haut de page

www.itinerairesbis.com, vous remercie de votre visite.

 

Pour trouver un Hôtel un Restaurant,
Nella recherche des adresses d'hébergement
ou un hébergement chez l'habitant...
Suivez Nella la coccinelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mesurez votre audience

 

Cette page est protégée par un ©Copyright toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite sans l'accord écrit du site www.itinerairesbis.com